Le Centre national de crise a appelé vendredi, lors d'un point presse sur l'évolution de la situation épidémiologique, à respecter les mesures visant à enrayer la propagation du coronavirus, y compris le jour de la Saint-Nicolas, le dimanche 6 décembre."Il est important de ne pas sauter les étapes. Comme nous le savons, le virus utilise chaque opportunité, chaque relâchement pour reprendre de la vigueur", a fait valoir le porte-parole du Centre de crise, Antoine Iseux. Bien que les nouvelles contaminations, hospitalisations et décès dus au Covid-19 poursuivent une tendance à la baisse, "ne ruinons pas les efforts", a-t-il enjoint, en rappelant que la bulle sociale se limitait encore à quatre personnes à l'extérieur et une seule personne invitée au domicile. "Nous ne devons pas le faire pour nous uniquement, mais pour les secteurs des soins de santé, les commerçants, l'horeca, le secteur culturel ou celui de la nuit, à l'arrêt depuis le mois de mars", a-t-il rappelé. "Les comportements de fin d'année détermineront le degré d'espoir que nous pourrons placer dans le début de l'année 2021", a-t-il conclu. (Belga)