Le Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB) met en garde les entreprises belges qui utilisent les serveurs de Microsoft Exchange contre une vulnérabilité au niveau du système, fait-elle savoir mardi dans un communiqué. Des pirates informatiques ont, selon Microsoft, infiltré de nombreux serveurs informatiques d'entreprises, d'organisations et de services publics dans le monde entier.Microsoft a découvert une série de vulnérabilités dans ses serveurs de courrier électronique Exchange, utilisés par des milliers d'entreprises et d'organisations. Des entreprises allemandes et américaines ont notamment été piratées, tout comme l'Autorité bancaire européenne. Des entreprises belges utilisent également ce produit, ce qui fait d'elles des victimes potentielles, note le CCB. "Trois victimes belges se sont pour l'instant présentées et ont reçu de l'aide", ajoute-t-il. Le Centre recommande de donner la priorité à l'installation de mises à jour sur les serveurs Exchange accessibles depuis l'extérieur et souligne que "tous les serveurs Exchange concernés doivent être mis à jour avec la plus haute priorité". Les victimes belges sont invitées à signaler tout cyberincident à la plateforme de signalement en ligne cert.be, qui informera par ailleurs les internautes des mises à jour les plus récentes sur son canal Twitter. (Belga)