Le dispositif du chômage temporaire sera accessible à tous les parents qui s'occupent de leurs enfants en quarantaine, a indiqué lundi le ministre de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne. La mesure pourra aussi s'appliquer aux parents dont les enfants ont vu leur activité supprimée durant les vacances de Pâques en raison des mesures sanitaires décidée vendredi."Nous souhaitons continuer à offrir ce filet de sécurité pour tous les parents qui travaillent et qui doivent s'occuper d'un enfant", a expliqué M. Dermagne. "La mesure est valable pour les écoles mais aussi pour les enfants qui vont en crèche. Elle vise aussi les services pour personnes handicapées". "Chaque parent utilisera le système aussi longtemps qu'il en aura besoin. Les coparents pourront également en bénéficier", a-t-il ajouté. Vendredi, le comité de concertation, à la recherche de mesures pour limiter la propagation du virus, a décidé de suspendre les activités parascolaires de plusieurs jours qui auraient pu reprendre durant le congé de Pâques. "Cela, on l'imagine, a pris de court de nombreux parents. Nous voulons éviter que dans l'urgence, et dans l'absence d'une solution, les grands-parents doivent s'occuper des enfants", a précisé le ministre. "Il sera donc permis d'accéder au chômage temporaire quarantaine d'enfant lorsque ce type d'activité est supprimé". (Belga)