Le club de football du SV Roulers a décidé d'écarter son CEO Diederiek Degryse et son directeur sportif Jolan Fund en raison d'un soupçon de faux contrats. Ceci est rapporté par De Krant van West-Vlaanderen et est confirmé par une annonce de Degryse. Selon De Krant van West-Vlaanderen, les investisseurs, qui devaient être présentés plus tard ce mois-ci, pourraient probablement ne pas l'être. "Apparemment, de somptueux contrats ont été rédigés avec de fausses signatures. Nous voulons que le Jolan Fund et Diederiek Degryse nous éclairent d'ici demain", a déclaré le président Yves Olivier au journal. "Je n'ai remarqué aucune erreur vu que les accords conclus, en attendant un accord définitif, l'ont été sur la base d'informations et de documents fournis par Jolan Fund, dont la SCRL KSV Roeselare et moi-même étions convaincus de l'exactitude", a réagi le CEO sur Facebook. "La SCRL KSV Roeselare et moi-même devons malheureusement conclure aujourd'hui qu'hélas, cela ne semble pas du tout être le cas et que nous avons probablement tous été induits en erreur par les actions de M. Fund. Je me dissocie donc complètement de M. Fund. Je souligne que j'ai toujours agi dans le meilleur intérêt du club. Entre-temps, j'ai donné instruction à mon avocat de déposer immédiatement une plainte contre M. Fund. Compte tenu de l'enquête imminente qui va révéler la vérité, je m'abstiens de tout commentaire". Le SV Roulers a quitté la D1B après la saison dernière, faute de licence car il ne remplissait pas les conditions financières. La procédure devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) n'a pas non plus permis au club flandrien d'obtenir sa licence. Il y a un an, le club a été déclaré en faillite, qui a ensuite été levée. Roulers évolue désormais en Nationale 1, soit la plus haute division du football amateur. . (Belga)