Le Comité olympique suisse s'est montré catégorique dans une lettre adressée au Comité International Olympique (CIO). Pour Swiss Olympic, "les Jeux Olympiques de Tokyo ne peuvent se dérouler uniquement si la pandémie de coronavirus est contrôlée", a-t-il déclaré lundi. "La santé et le bien-être passe avant tout le reste chez Swiss Olympic", pouvait-on lire dans le communiqué, qui souligne qu'il est très compliqué pour les sportifs et les entraîneurs suisses de s'entraîner dans de pareilles conditions. L'instance helvète a ensuite précisé qu'elle allait s'informer auprès de ses athlètes pour avoir leur avis concernant un éventuel report des JO et informera ensuite le CIO du résultat. Le Comité olympique russe a lui demandé au CIO de prendre une décision "en toute connaissance de cause". Rappelons que la Russie, suspendue quatre ans par l'Agence mondiale antidopage, ne pourra pas envoyer ses athlètes à Tokyo sauf si son appel devant le Tribunal Arbitral du Sport venait à être entendu. Les Jeux Olympiques de Tokyo doivent se dérouler du 24 juillet au 9 août dans la capitale japonaise. (Belga)