Le fils du président élu américain Joe Biden, Hunter, a annoncé mercredi avoir appris la veille qu'il était visé par une enquête fédérale dans l'Etat du Delaware sur sa situation fiscale."Je prends cela très au sérieux, mais j'ai confiance dans le fait qu'un examen professionnel et objectif montrera que j'ai géré mes affaires de façon légale et appropriée, y compris avec l'aide de conseillers fiscaux professionnels", a-t-il commenté dans un communiqué. "Le président élu Biden est extrêmement fier de son fils, qui a dû faire face à de terribles défis, notamment les viles attaques personnelles des derniers mois, pour en sortir finalement renforcé", a déclaré l'équipe de transition de Joe Biden dans ce même communiqué. Le président sortant Donald Trump a qualifié au cours de la campagne présidentielle la famille Biden d'"entreprise criminelle", pointant notamment les affaires de Hunter Biden en Ukraine et en Chine au moment où son père était vice-président de Barack Obama (2009-2017). Il accuse notamment Joe Biden d'avoir obtenu le limogeage d'un procureur ukrainien pour protéger de poursuites pour corruption une entreprise gazière, Burisma, dont son fils siégeait alors au conseil d'administration. (Belga)