Le gouvernement britannique envisage d'indemniser les personnes dont le test de dépistage au coronavirus est positif. Il s'agirait d'un montant de 500 livres (562 euros), rapportent plusieurs médias britanniques lundi. L'objectif est d'encourager les citoyens à se faire tester.Des études britanniques montrent que de nombreuses personnes présentant des symptômes ne se font pas tester. Les personnes à faibles revenus, en particulier, craignent les conséquences financières de leur quarantaine. Selon The Guardian, seulement 17% des personnes présentant des symptômes se font tester. Seul un quart des personnes dont le test est positif respectent la réglementation et restent en quarantaine pendant dix jours. Certaines personnes peuvent déjà prétendre à une aide financière supplémentaire si elles doivent être mises en quarantaine, mais Londres envisage maintenant d'indemniser à hauteur de 500£ (562 euros) toute personne dont le résultat du test est positif. Cela pourrait coûter au Trésor britannique environ 2 milliards de livres par mois, selon le journal The Telegraph. Selon une source au sein du gouvernement, il existe également des propositions similaires sur la table, comme celle de n'indemniser les citoyens que s'ils ne peuvent pas travailler à domicile. Cela représenterait environ la moitié du coût. (Belga)