L'État du Danemark prévoit de payer 75% du salaire des employés du secteur privé dont la possibilité de travailler n'est plus garantie à cause de la crise posée par le coronavirus. Cette décision intervient à la suite d'un accord passé entre le gouvernement, les organisations patronales et les syndicats. La Première ministre danoise Mette Frederiksen a indiqué, au cours d'une conférence de presse, que le gouvernement comprend qu'il est possible que certains travailleurs se voient forcés de rentrer chez eux en raison d'un manque de tâches à accomplir. En contrepartie, ces employés devront prendre cinq jours de congé, a-t-elle ajouté. Cet accord couvre la période allant du 9 mars au 9 juin. "Des circonstances extraordinaires appellent à des mesures extraordinaires", a commenté la présidente de la confédération danoise des syndicats Lizette Risgaard. Le Danemark a, jusqu'ici, enregistré deux décès dus au coronavirus. Au moins 825 personnes sont porteuses du virus dans le pays. (Belga)