Le gouvernement fédéral a décidé de créer une "taskforce interdépartementale" chargée de prendre en charge de la coordination générale et la supervision de l'organisation du sommet - en fait une "réunion des dirigeants" - de l'Otan qui se tiendra en principe le 14 juin prochain à Bruxelles, a-t-il annoncé samedi."Le Conseil des ministres a marqué son accord sur une série de modalités pratiques concernant la préparation d'un "Leader's Meeting", prévu à Bruxelles plus tard dans l'année", a indiqué la chancellerie du Premier ministre Alexander De Croo, dans un communiqué. Selon le gouvernement, qui ne précise aucune date, "l'organisation de cette réunion est une grande opportunité de placer la Belgique à la Une de l'actualité internationale, en particulier comme siège de l'Organisation" du traité de l'atlantique nord et "Bruxelles pourra ainsi souligner son rôle d'importante capitale diplomatique". Dans ce cadre, un certain nombre d'aspects gérés et organisés par la Belgique en tant que nation hôte sont pris en charge, notamment en ce qui concerne la logistique, le protocole, la mobilité, la prévention et la sécurité. "Une taskforce interdépartementale prendra en charge la coordination générale et la supervision de l'organisation" de cette réunion, conclut le communiqué. Selon des sources concordantes, ce "mini-sommet" rassemblant les chefs d'État et de gouvernement des 30 pays alliés, dont les présidents américain Joe Biden et français Emmanuel Macron, doit se tenir sur une seule journée, le 14 juin prochain, au siège de Alliance. (Belga)