La ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten, veut conclure des contrats de gestion avec les institutions nucléaires que sont l'Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles (Ondraf), l'Institut des Radio-Eléments (IRE) et le Centre d'étude de l'Energie Nucléaire (CEN), a-t-elle indiqué mardi en sous-commission de la Cour des comptes de la Chambre.Ces trois institutions reçoivent chaque année 113 millions d'euros de moyens publics et emploient 1.300 personnes. Dans un rapport, la Cour des comptes a mis en avant certains problèmes dans la gouvernance des trois organismes, notamment l'absence de contrat de gestion. "Un contrat de gestion est une question de bonne gouvernance. Avec des contrats de gestion, je veux plus de garantie que les moyens publics sont investis de manière efficace", a expliqué la ministre. "Je ne veux pas fixer de timing. Un contrat implique que les deux parties déterminent ensemble le contenu du contrat. Cela doit être le fruit d'un dialogue", a-t-elle ajouté. (Belga)