Le hockey belge en vitrine devant son public durant 10 jours à Wilrijk

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

Les deux équipes nationales belges de hockey sont engagées du 16 au 25 août dans leur championnat d'Europe, qui se déroulera sur le terrain de la Wilrijkse Plein d'Anvers. Si les Red Panthers, finalistes malheureuses en 2017, tenteront de rejoindre à nouveau le dernier carré, les Red Lions, champions du monde et vice-champions d'Europe en titre, partiront eux favoris pour la conquête d'un premier sacre continental, également synonyme d'une qualification directe pour les JO de Tokyo. Deuxièmes de la première édition de la Hockey Pro League, fin juin à Amsterdam, les hommes de Shane McLeod se préparent depuis mi-juillet dans l'objectif d'enfin décrocher un premier titre européen qui leur avait tourné le dos en 2013, battus en finale par l'Allemagne dans leur Euro de Boom, ainsi qu'en 2017, vaincus par les Pays-Bas et leur public, à Amsterdam. Dans une poule avec l'Espagne (FIH 9), l'Angleterre (FIH 6) et le Pays de Galles (FIH 25), la Belgique, 2e nation mondiale, devra terminer dans les deux premiers de ce groupe A pour se hisser en demi-finales où devraient les attendre les Pays-Bas (FIH 3) et l'Allemagne (FIH 7), grands favoris de la poule B, où a également été versée l'Irlande (FIH 11) et l'Écosse (FIH 21). La Belgique ouvrira le tournoi vendredi contre l'Espagne (20h30). Elle défiera ensuite l'Angleterre dimanche (20h30) et le Pays de Galles mardi (20h30). Contrairement aux autres tournois internationaux, les matchs de classement ainsi que les demies et finales messieurs se dérouleront avant ceux des dames, les jeudi 22 et samedi 24 août. Si la dernière Pro League n'offrait que des points pour le classement mondial, l'Euro permettra lui au vainqueur d'obtenir, en plus, une qualification directe pour les Jeux Olympiques de 2020. En cas d'échec, deux matches de qualification contre un pays classé entre les 15e et 20e places mondiales attendraient les Red Lions, début novembre, en Belgique. Réalistes mais ambitieuses dans cet Euro, les Red Panthers n'envisagent pas de qualification olympique directe à ce stade. L'objectif majeur de leur saison reste l'obtention du sésame olympique, qu'elles devraient jouer en novembre prochain. Actuellement classées au 9e rang mondial, les protégées de Niels Thijssen auront surtout dans le viseur l'Irlande (FIH 8) et l'Espagne (FIH 7) qu'elles voudront devancer au classement final de cet Euro. En effet, une chute au ranking FIH pourrait obliger les Belges à jouer leurs deux rencontres de qualification olympique à l'extérieur en novembre. Les Espagnoles seront justement les concurrentes directes des Belges pour l'obtention de la 2e place de la poule A, dans laquelle les Pays-Bas (FIH 1) semblent intouchables, tandis que la Russie (FIH 23) fait figure de petit poucet. Le groupe B réunit l'Angleterre (FIH 4), l'Allemagne (FIH 5), l'Irlande (FIH 8) et la Biélorussie (FIH 22). Après leur match inaugural contre les 'Oranje' samedi (20h30), les Red Panthers affronteront la Russie lundi (20h30) et l'Espagne mercredi (20h30). Elles disputeront ensuite les demi-finales ou les matches de classement le vendredi 23 août. Les finales sont prévues le dimanche 25. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.