Le Kosovo a officiellement ouvert une ambassade dans la ville disputée de Jérusalem la reconnaissant de fait comme la capitale d'Israël, a annoncé dimanche le ministère kosovar des Affaires étrangères.La mission a été ouverte lors d'une brève cérémonie au cours de laquelle le drapeau du Kosovo a été hissé devant le bâtiment de l'ambassade et une plaque frappée du texte, écrit en albanais, en hébreu et en anglais, "République du Kosovo" fixée à son entrée, a précisé le ministère dans un communiqué. En échange d'une reconnaissance de son indépendance par Israël, le Kosovo est devenu le premier pays à majorité musulmane à reconnaitre Jérusalem comme la capitale de l'Etat hébreu. La décision de Pristina a provoqué des critiques, notamment en Turquie qui a exprimé dimanche sa "profonde inquiétude" et sa "condamnation la plus ferme". "Nous appelons les leaders kosovars à écouter la voix du bon sens et à renoncer à cette initiative irresponsable et illégale", a réagi le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. La question de Jérusalem et de son statut reste un des points les plus épineux du conflit israélo-palestinien. L'Etat hébreu s'est emparé de la portion orientale de Jérusalem en 1967, l'a annexée et considère désormais l'ensemble de la ville comme sa capitale "éternelle" et "indivisible", tandis que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. Dans le cadre d'un échange de reconnaissance mutuelle, Israël a reconnu officiellement le Kosovo, ancienne province serbe ayant proclamé en 2008 son indépendance, comme un Etat indépendant, rejoignant ainsi la plupart des pays occidentaux mais pas la Serbie, la Chine et la Russie. Le Kosovo et Israël ont établi des relations diplomatiques en février au grand mécontentement de Belgrade qui ne reconnait pas l'indépendance de son ex-province. (Belga)