Le Mexique va supprimer la taxe d'importation pour les nouvelles voitures électriques jusqu'à la fin septembre 2024, selon un décret gouvernemental publié jeudi. Les importateurs n'auront dès lors plus à payer une taxe de 15 à 20% à partir de vendredi.Le gouvernement du président Andres Manuel Lopez Obrador veut promouvoir les technologies de transport propres et stimuler la production, encore modeste, de véhicules électriques dans le pays. Le Mexique est le sixième producteur et le quatrième exportateur mondial de voitures. Environ 300 véhicules électriques y ont été vendus en 2019. (Belga)