Le secrétaire d'État à la Sécurité intérieure par intérim, Chad Wolf, a demandé au président Donald Trump de condamner fermement les violences de mercredi au Capitole et dans ses environs. Les partisans de Trump avaient pris d'assaut ce bâtiment abritant le Parlement, en avaient forcé l'entrée, avant d'y faire des ravages.Le président ne s'est pas encore retourné contre ses partisans. Il ne cesse de répéter que la victoire électorale lui a été volée, ce qui n'a jamais pu être démontré jusqu'à présent. Donald Trump a promis une transition ordonnée jeudi lors de l'investiture de son successeur Joe Biden le 20 janvier. Selon Chad Wolf, le président n'a fait cela que dans l'espoir que les membres de son cabinet ne démissionnent pas. Plusieurs employés de la Maison Blanche et du cabinet sont déjà partis. Le secrétaire d'État, lui, entend rester à son poste car il veut assurer un transfert pacifique du pouvoir mais aussi en raison d'éventuelles menaces. (Belga)