Le mois de juillet, mois des records

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Avec plus de 40°C enregistrés dans le pays durant une brève, mais très intense, vague de chaleur, le mois de juillet a battu des records de températures, rappelle l'Institut royal météorologique (IRM) dans son bilan climatologique mensuel. Cependant, la température moyenne sur tout le mois n'a été qu'un peu plus élevée que la normale (19,5°C, contre 18,4°C). Le mois a commencé plutôt froidement puisque les températures étaient pratiquement toutes en dessous des normales à Uccle durant la première quinzaine de juillet (jusqu'au 16). Mais la tendance s'est inversée à partir du 17, avec des valeurs extrêmement élevées du 23 au 26 inclus, avant de revenir en toute fin de mois à des températures autour des valeurs normales. Sur l'ensemble de juillet, la température moyenne a ainsi atteint 19,5°C, soit un peu plus que la normale de 18,4°C. "Bien que la température moyenne ne le reflète pas, nous avons connu du 22 au 26 une vague de chaleur très intense", indique l'IRM. "Vers la fin du mois, la vague de chaleur fut brève (5 jours), mais on releva durant 4 jours des maximas largement au-dessus de 30°C" à Uccle. Toujours à Uccle, une température maximale de 39,7°C a été enregistrée le 25 juillet, battant très largement le précédent record de 36,6°C établi en juin 1947 (mesures depuis 1901). Le même jour, un record en termes de minima a également été enregistré: le mercure n'est en effet pas descendu en dessous de 23,5°C (contre 22,3°C le 18 juin 2002). Le record de la température maximale a également été battu dans le reste du pays (données depuis 1954). "Le 25, la chaleur est accablante dans tout le pays: des températures maximales d'au moins 40°C ont été relevées dans plus de 50 stations et un nouveau record absolu a été relevé à Begijnendijk, avec 41,8°C", explique l'IRM. "Ce même jour, le record absolu de température maximale a été battu dans la centaine de stations pour lesquelles nous disposons déjà des relevés de juillet." Au vu des températures, rien d'étonnant à ce que le soleil ait brillé pendant 237 heures et 17 minutes à Uccle (normale: 200 heures et 42 minutes). Quant au vent, il a atteint une vitesse moyenne de 2,9 m/s (normale: 3,2 m/s). En termes de précipitations, il est tombé à Uccle un total de 52,8 mm (normale: 73,5 mm)en seulement 7 jours (normale: 14,3 jours). "Plus de la moitié de ce total est tombé le 27, lorsqu'on a relevé 31,8 mm. Lors de la première décade (1-10 juillet), il n'a pas plu à Uccle, comme en 1985", souligne l'IRM, qui précise que 9 jours d'orage ont été comptabilisés (normale: 13,3 jours). (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.