Le nombre de visiteurs des zoos d'Anvers et Planckendael a baissé de 53% cette année. Leur maison-mère a essuyé une perte estimée à 22 millions d'euros de chiffre d'affaires, a-t-elle annoncé lundi. Le nombre d'abonnés aux deux parc a cependant légèrement augmenté, de 1,6%.Les zoos d'Anvers et de Planckendael ont accueilli ensemble plus de 2 millions de visiteurs en 2019, contre environ un million de moins jusqu'à présent en 2020. Les parcs ne pourront en outre pas rouvrir cette année en raison des mesures sanitaires. "Deux confinements, une capacité d'accueil réduite, une vague de chaleur et une campagne provinciale pour éviter Anvers pèsent lourdement sur les opérations", a déclaré lundi la Koninklijke Maatschappij voor Dierkunde Antwerpen (KMDA), qui gère les deux parcs animaliers. Le nombre d'abonnés est par contre passé de 216.000 à 220.000. En outre, la boutique en ligne destinée à financer la nourriture et les soins des animaux a permis de rapporter quelque 70.000 euros. Ce montant est loin de couvrir les frais de nourriture, qui s'élèvent à 900.000 euros par mois, mais c'est pour le directeur Dries Herpoelaert "fantastique de voir comment notre famille nous soutient en ces temps difficiles". "Ces gestes chaleureux nous donnent le courage de persévérer et d'aller de l'avant." L'année 2021 n'offre pas de meilleures perspectives, estime la KMDA. Tous les projets ont été mis en pause, tant pour les infrastructures que pour l'arrivée de nouvelles espèces, comme l'orang-outan à Planckendael. (Belga)