Le Parlement bruxellois dispose désormais d'une commission permanente de l'Égalité des chances et des Droits des femmes. A la suite d'une récente modification du règlement, cette nouvelle commission remplace l'ancien Conseil consultatif pour l'Égalité entre les Femmes et les Hommes (CCEFH). Elle est présidée par Margaux De Ré (Ecolo). Cette commission ne compte que deux membres masculins, dont seul John Pitseys (Ecolo) était présent à la réunion d'installation mardi matin. Le gouvernement régional pourra ainsi être interrogé régulièrement sur la problématique et le parlement pourra aussi réaliser lui-même un travail législatif en la matière. La secrétaire d'État compétente Nawal Ben Hamou (PS) a d'ailleurs déjà reçu une série de questions, traitant notamment des violences à l'encontre des personnes homosexuelles et LGBTQI, la lutte contre le harcèlement et le sexisme sur internet ou encore les violences à l'encontre des travailleuses du sexe. Sur ce dernier point, la secrétaire d'État a annoncé que l'agence 'equal.brussels' était en train de travailler sur des mesures pour lutter contre le phénomène des proxénètes de jeunes filles. Child Focus finalise actuellement un rapport sur la question. Celui-ci devrait servir de base à l'élaboration de futures mesures. En ce qui concerne la coordination de la politique sur la prostitution entre les différentes communes, Nawal Ben Hamou a renvoyé vers le ministre-président Rudi Vervoort. Le fait que l'égalité des chances soit une compétence transversale constitue un défi en soi pour la secrétaire d'État. Par ailleurs, le premier plan bruxellois contre la violence à l'égard des femmes est en cours de finalisation, a ajouté Mme Ben Hamou. Le plan de prévention doit être soumis au gouvernement bruxellois dans les prochaines semaines. (Belga)