Le parti au pouvoir en Géorgie et l'opposition ont signé lundi un accord obtenu par une médiation de l'Union européenne pour mettre fin à la crise politique qui a suscité l'inquiétude pour la démocratie dans cette ancienne république soviétique.Les représentants de tous les partis politiques ont signé l'accord mais la principale force d'opposition, le Mouvement national uni, a indiqué qu'il s'y joindrait quand son chef serait libéré de prison comme le texte le prévoit. (Belga)