Le patronat flamand plutôt emballé par la note de Bart De Wever

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Le note en vue de la formation d'un gouvernement flamand rédigée par Bart De Wever constitue un bon point de départ, estiment les organisations patronales du nord du pays Voka et Unizo. Le texte témoigne d'une volonté de réformer, d'accélérer la mise à l'emploi et de développer l'efficience et la numérisation des services publics, analyse le Voka. La note place les entreprises au coeur de l'innovation et de l'investissement, se félicite-t-on. Le réseau patronal regrette cependant l'absence d'engagements précis quant aux mécanismes d'incitation à l'emploi, à l'introduction d'une taxe kilométrique ou encore à la formation continue. La création d'au moins 120.000 emplois et la collaboration renforcée entre l'office VDAB et les entreprises sont saluées par l'Unizo, qui regroupe les entrepreneurs indépendants. L'organisation se réjouit par ailleurs de la définition d'un cadre uniforme pour les zones à basses émissions dans les villes et de l'accent mis sur l'innovation. Elle se félicite également du renforcement de l'agence à l'exportation FIT et de l'aide annoncée pour les entreprises mises à mal par le Brexit. L'Unizo plaide dans le même temps pour que davantage d'attention soit portée à la facture énergétique des PME ainsi qu'à leur charge administrative. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.