Les résidents des centres de soins seront les premiers à être vaccinés lundi et cela pourrait durer jusqu'à la fin du mois de février. À partir de mars, ce sera ensuite au tour du personnel hospitalier et de première ligne, ont fait savoir samedi les experts de la task force pour l'opérationnalisation de la stratégie de vaccination.Lors de la phase 1A, les groupes cibles prioritaires sont les maisons de repos et de soins (résidents et personnel). Lundi, les premiers résidents de trois centres dans les trois régions seront vaccinés. La véritable stratégie sera lancée à grande échelle le 5 janvier. D'ici la fin février, la task force espère achever la vaccination dans les centres de soins résidentiels, ce qui signifie que le personnel hospitalier et de première ligne pourrait être vacciné à partir de mars. Cette phase comprendra également les centres pour handicapés. Dans la phase 1B, les patients à risque, tels que les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes de plus de 65 ans, seront vaccinés. En termes de calendrier, cette phase est prévue pour le mois de mai, mais tout dépend également de l'approvisionnement en vaccins. Seul celui de Pfizer est actuellement approuvé en Europe. (Belga)