Le Premier ministre hongrois souverainiste Viktor Orban a réitéré vendredi son soutien à Donald Trump, souhaitant la réélection à la Maison blanche de "l'amical" président américain, "proche des leaders d'Europe centrale". "Ce qu'il représente est bon pour l'Europe centrale", a déclaré le chef du gouvernement, le premier au sein de l'Union européenne à avoir affiché en 2016 sa préférence pour le candidat républicain, lors d'un entretien qu'il accorde traditionnellement le vendredi à une radio hongroise. "Le président américain est particulièrement proche, on pourrait presque dire amicalement, de tous les dirigeants d'Europe centrale", a ajouté M. Orban, qui partage avec Donald Trump une posture hostile à l'accueil des réfugiés. "C'est pourquoi nous, ou du moins je le soutiens personnellement pour l'élection" qui aura lieu au mois de novembre aux Etats-Unis, a-t-il indiqué, précisant s'être entretenu jeudi au téléphone avec le président américain. Les deux dirigeants ont évoqué la gestion de la pandémie de coronavirus, les perspectives électorales américaines et des questions bilatérales, selon M. Orban. Hillary Clinton, la candidate démocrate en 2016, entretenait des relations tendues avec Viktor Orban, qu'elle avait accusé en 2011, lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, de mener une politique autoritaire. Les deux pays, les Etats-Unis et la Hongrie, sont des alliés au sein de l'Otan et ils ont signé en avril 2019 un accord de coopération en matière de défense. Donald Trump a ensuite invité M.Orban dans le bureau ovale un mois plus tard. Viktor Orban, au pouvoir depuis dix ans, a également noué des relations plus étroites avec le président russe Vladimir Poutine, le président turc Recep Tayipp Erdogan, tout en encourageant les investissements chinois en Hongrie. (Belga)