Le député bruxellois Michaël Vossaert, élu le 26 janvier dernier à la présidence régionale de DéFI, a décidé de céder son mandat de conseiller communal de l'opposition qu'il assume depuis 2012 pour se consacrer à 100% au niveau régional. "Bruxelles mérite une attention particulière au regard des futures échéances. L'avenir de la Région et de ses communes constitue un enjeu fondamental pour notre pays et DéFI se doit de jouer pleinement son rôle pour contribuer à leur développement mais également pour créer les conditions d'une meilleure coopération avec les deux autres Régions. Il est dès lors prioritaire de se concentrer sur sa mission au niveau régional", a expliqué lundi matin Michaël Vossaert. Pour le président de DéFI Bruxelles, il est également important pour le parti de jouer la carte du collectif et de faire émerger de nouvelles figures. Il poursuivra par conséquent son action politique à Molenbeek-Saint-Jean en collaboration, comme c'est le cas depuis de nombreuses années avec Rachid Ben Salah, qui lui succédera au conseil communal, et avec l'ensemble de la section locale. Michaël Vossaert a par ailleurs indiqué qu'il voulait soutenir au mieux l'ensemble des sections locales pour faire de DéFI la formation bruxelloise incontournable pour les prochaines élections. Dans ce contexte, M. Vossaert entend poursuivre son tour des sections locales pour établir une stratégie spécifique commune par commune, en associant également dans ce travail collectif le groupe parlementaire bruxellois. (Belga)