Hashim Thaçi, qui a démissionné jeudi de la présidence du Kosovo pour faire face à son inculpation par le tribunal spécial de la Haye sur les crimes de guerre durant le conflit contre les forces serbes, a été placé en détention, a indiqué le tribunal.L'ancien chef politique de la rébellion indépendantiste kosovare (UCK) et deux autres suspects "ont été transférés au centre de détention" du tribunal dans la ville néerlandaise, a ajouté cette instance internationale dans un communiqué. (Belga)