Le PDG de Boeing Dennis Muilenburg a indiqué mercredi que le retour dans le ciel du 737 MAX pourrait être "graduel", en raison des demandes spécifiques de régulateurs à travers le monde, notamment de l'Agence de l'aviation civile européenne (EASA). "Une levée graduelle de l'interdiction de vol est une possibilité", a déclaré M. Muilenburg lors d'une conférence à Laguna Beach (Californie), au cours de laquelle il a répété que Boeing prévoyait toujours un retour en service de son avion vedette au "début du quatrième trimestre", c'est-à-dire en octobre. Les deux catastrophes survenues à des 737 MAX, en Ethiopie et en Indonésie, ont fait 346 morts. Le MCAS, un système anti-décrochage, est mis en cause. (Belga)