Le système d'alerte BE-alert, via lequel les autorités peuvent communiquer des informations urgentes à la population, a déjà été utilisé 111 fois dans le cadre de la crise du coronavirus, à différents niveaux de pouvoir, selon des chiffres transmis par la députée CD&V Bercy Slegers lundi. Quelque 4,5 millions de messages ont ainsi été transmis, pour informer les habitants de mesures locales ou des directives fédérales dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Le Centre de crise lui-même a fait usage du système pour répandre les nouvelles mesures. La plupart du temps, le canal utilisé a été celui du courrier électronique. Les SMS et appels téléphoniques sont moins utilisés. Fin mars, il était déjà apparu que le nombre d'inscrits à BE-Alert a fortement augmenté à la suite de l'apparition du coronavirus et sa propagation en Belgique. (Belga)