Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé vendredi avoir rejeté l'appel déposé par l'Ukraine, confirmant ainsi la défaite 3-0 par forfait infligée par l'UEFA, lors du match contre la Suisse.Le 17 novembre, la Suisse et l'Ukraine devaient s'affronter à Lucerne en Ligue des Nations. En raison de plusieurs cas de Covid-19, l'ensemble de la délégation ukrainienne a été placée en quarantaine par les autorités sanitaires du canton de Lucerne le jour du match, avec pour conséquence que le match avait été annulé sans pouvoir être reprogrammé. Tenue pour responsable de l'annulation du match, l'Ukraine a perdu le match 3-0 par forfait à la suite d'une décision de l'UEFA. L'Association ukrainienne de football avait interjeté appel auprès du TAS, demandant à ce que la décision soit annulée et le match soit reprogrammé à une date ultérieure ou décidé par tirage au sort. Le TAS a estimé que les lettres circulaires avaient été correctement interprétées et appliquées par l'Instance d'appel de l'UEFA et maintient la défaite par forfait. Cette décision a de lourdes conséquences: la Suisse termine troisième du groupe 4 avec 6 points, juste devant l'Ukraine (6 points), qui est dès lors reléguée en Ligue B. (Belga)