Le tueur des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande a refusé le droit de s'exprimer à son procès en cours, ont indiqué des sources judiciaires mercredi. Brenton Tarrant, 29 ans, qui avait choisi d'assurer lui-même sa défense, a décidé de ne pas s'adresser en personne à la cour, mais un avocat commis d'office fera une brève déclaration de sa part jeudi. Le président de la Haute cour de justice de Christchurch doit prononcer jeudi la peine contre ce suprémaciste blanc, reconnu coupable de 51 meurtres et de 40 tentatives de meurtres. (Belga)