La poursuite des activités nucléaires de la Corée du Nord soulève une "sérieuse inquiétude", a indiqué l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dans le rapport annuel de l'agence onusienne diffusé mercredi. "La continuation du programme nucléaire de la RPDC (République Populaire Démocratique de Corée) constitue une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et est profondément regrettable", affirme l'AIEA dans ce rapport daté de mardi. Durant la période ayant suivi son dernier rapport en août 2019, l'AIEA a observé "des indications compatibles avec la production d'uranium enrichi" sur le site nucléaire de Yongbyon. L'agence basée à Vienne rappelle qu'elle n'a pas eu accès au site de Yongbyon ou à d'autres endroits en Corée du Nord, et fonde son analyse sur "les informations dont elle dispose", comme des informations publiques et des images satellite. Mardi, les Etats-Unis avaient formellement mis en garde contre les activités balistiques de la Corée du Nord, qui se poursuivent et continuent de représenter une "menace significative pour la stabilité régionale et mondiale". (Belga)