Malgré une belle remontée, Basaksehir et ses deux belges, Boli Bolingoli-Mbombo et Nacer Chadli, ont été battus à Besiktas lors de la 9e journée de Super Lig turque (3-2) ce samedi à Istanbul. Dans ce choc entre Basaksehir, champion, et Besiktas, troisième du dernier championnat turc, c'est Besiktas qui a ouvert le score juste avant la mi-temps grâce à Atiba Hutchinson (44e) avant que l'ancien attaquant de Zulte Waregem, Cyle Larin, ne double la mise deux minutes plus tard (45e+1). À la pause, Buruk Okan, coach de Basaksehir décidait de modifier son équipe et remplaçait Boli Bolingoli-Mbombo, averti, par Giuliano et faisait également entrer Nacer Chadli à la place d'Alexandru Epureanu. Les affaires de Basaksehir ne s'arrangaient pas lorsque Topal concédait un penalty pour une main dans la surface, recevant même un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion. Vincent Aboubakar alourdissait la marque depuis le point de penalty (72e). Fredrik Gulbrandsen inscrivait un doublé pour Basaksehir en fin de match (81e et 93e), trop tardivement pour retourner la situation. Au classement, Besiktas rejoint Basaksehir à la 6e place du classement avec 13 points. (Belga)