Grâce à Serge Gnabry (18e, 33e) et à Robert Lewandowski (88e), le Bayern Munich a battu Lyon en demi-finale de la Ligue des Champions mercredi au Stade José Alvalade de Lisbonne (0-3). En finale, le club allemand affrontera le PSG au Estadio Da Luz de Lisbonne dimanche à 21 heures. Du coup, avec 24 buts, Lewandowski (15) et Gnabry (9) ont battu le record du duo le plus prolifique de l'histoire moderne de la compétition détenu jusqu'ici par Cristiano Ronaldo (17) et Bale (6) avec le Real Madrid en 2013-2014. Jason Denayer a joué tout le match avec Lyon. Memphis Depay a été à la base de la première occasion: lancé par Maxence Caqueret entre deux défenseurs bavarois, le Néerlandais a emmené le ballon mais Manuel Neuer l'a obligé à s'écarter pour tirer au but (5e). Le début de rencontre est animé avec le Bayern faisant le jeu et Lyon se montant très dangereux à la relance. Ainsi, les Munichois ont failli ouvrir la marque par Leon Goretzka dont la volée du droit était complètement écrasée mais Anthony Lopes a dû courir derrière le ballon pour le mettre en corner (11e). Neuer a aussi eu une frayeur lorsque Karl Toko-Ekambi a frappé sur le poteau après s'être débarrassé de son défenseur (17e). Servi sur la droite, Gnabry a conduit le ballon vers l'axe avant de déclencher devant la surface une frappe pure dans la lucarne de Lopes (18e, 0-1). Bien que mené à la marque, Lyon n'a rien changé à sa façon de faire et a continué à attendre l'adversaire pour repartir à toute allure. Mais ce n'était que théorique car sans des erreurs de Gnabry (26e), Lewandowski (29e) et Thomas Müller (31e), le Bayern aurait pu doubler son avance. Finalement, Gnabry a fait le break d'un tap-in sur un ballon que Lopes avait sorti miraculeusement (33e, 0-2). Le début de deuxième période a été moins tonitruant surtout parce que Lyon n'a pas changé de cap. Le Bayern n'était pas pressé mais Ivan Perisic, seul face à Lopes, a manqué complètement son tir (51e). Alors que le Bayern semblait gérer tranquillement son avance, Lyon a posté son bloc équipe plus haut et s'est créé deux occasions sur une reprise de la tête de Marcelo (55e) et un tir de Toko-Ekambi (59e). Le coach lyonnais n'a pas traîné à effectuer ses cinq remplacements, sortant notamment Depay pour Moussa Dembélé (58e). Malgré son gros travail, l'attaquant français bien épaulé par Houssem Aouar n'a pas pu faire remonter les actions lyonnaises. Par contre, Lewandowski, qui s'était illustré par deux gros ratés, l'a encore fait baisser (88e, 0-3). (Belga)