L'Inter, finaliste de la dernière Europa League, a débuté samedi sa saison en Serie A. Mené 0-1 puis 2-3 par la Fiorentina, le club milanais est parvenu à inverser la tendance dans les derniers instants grâce notamment à un but de Romelu Lukaku. Radja Nainggolan, prêté la saison dernière à Cagliari, est monté au jeu à la 75e minute. Vice-champion en titre, l'Inter a très mal débuté son match. Lymphatique, la défense a laissé faire la 'Viola', qui a rapidement pris les commandes via Kouame (0-1, 3e). On pensait les troupes d'Antonio Conte lancées après les buts de Lautaro Martinez (1-1, 45e+2) et de Ceccherini contre son camp (2-1, 52e) mais les Florentins ont repris l'avantage. Le Français Franck Ribery, 37 ans, a prouvé qu'il n'avait rien perdu de sa superbe, servant d'abord Castrovilli dans sa course (2-2, 57e) avant d'adresser un très beau ballon en profondeur à Chiesa (2-3, 63e). Après cinq changements, dont les montées de Nainggolan mais aussi d'Achraf Hakimi et Arturo Vidal, nouveaux venus côté nerazzuri, l'Inter a finalement trouvé les ressources pour inverser la tendance. Lukaku, 34 buts la saison dernière, a ensuite son compteur 2020-2021 et sonné la révolte. Le Diable Rouge, à la reception d'un centre d'Hakimi, a terminé une brillante phase collective (3-3, 87e). Dans la foulée, Danilo D'Ambrosio a offert la victoire à l'Inter, à la réception d'un centre d'Alexis Sanchez, lui aussi sorti d'un banc intériste très fourni (4-3, 89e). L'Inter pointe à la 8e place avec 3 points alors que la Fiorentina est 10e (3 pts). (Belga)