Dès le 10 juillet, les Belges ainsi que les citoyens de 59 pays ne seront plus mises en quarantaine à leur arrivée en Angleterre, selon une liste dévoilée vendredi. Le ministre des Transports Grant Shapps parle d'une grande étape dans la réouverture du pays. Selon le journal The Telegraph, le gouvernement espérait obtenir une liste pour l'ensemble du Royaume-Uni mais le désaccord avec la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a tué cet espoir. Les voyageurs en provenance de Belgique, d'Allemagne, de France, d'Espagne ou encore d'Italie notamment ne seront plus, à partir du 10 juillet, soumis à une quarantaine obligatoire. Mais, au risque de la confusion, le gouvernement britannique a également décidé que ces exemptions ne concerneraient que les arrivées en Angleterre et que des quarantaines de 14 jours seraient toujours obligatoires pour toute personne arrivant en Ecosse, au Pays de Galles ou en Irlande du Nord, sous peine d'amende. La directrice de Visit Britain, l'office du tourisme du Royaume-Uni, Patricia Yates, s'est réjouie de ce "coup de pouce opportun à l'industrie du tourisme au moment où nous entrons dans la haute saison", tandis que la compagnie aérienne EasyJet a salué un "geste important". "Alors que nous franchissons cette prochaine étape, notre plus grande étape à ce jour, sur la voie de la reprise, j'exhorte le public britannique à le faire en toute sécurité", adéclaré vendredi le Premier ministre Boris Johnson. La quarantaine est en vigueur au Royaume-Uni depuis le 8 juin. Le ministre Shapps a précisé qu'il y aurait une adaptation rapide si le taux d'infection dans l'un des pays de la liste devait augmenter. Le Royaume-Uni a été l'un des pays européens les plus touchés par la pandémie avec au moins 44.000 morts, mais le nombre de cas ralentit. (Belga)