Les citoyens de l'Union européenne (UE) ont été ajoutés depuis le 1er janvier au programme de retour volontaire du gouvernement britannique, dans le cadre duquel une aide financière est offerte pour encourager à retourner dans son pays d'origine, rapporte mardi le journal The Guardian.Les incitants peuvent inclure des billets d'avion et jusqu'à 2.000 livres sterling (2.257 euros) pour leur permettre de se réinstaller ailleurs. Ce programme existait déjà pour les migrants d'autres régions du monde et a été étendu aux ressortissants européens au début du mois. Ces derniers ont jusqu'au 30 juin pour s'organiser afin de pouvoir continuer à travailler au Royaume-Uni. Faute de quoi, ils seront considérés comme illégaux et potentiellement passibles de poursuites s'ils continuent à vivre ou à travailler dans le pays. Une étude a révélé que de nombreux Européens ne savaient pas ou n'étaient pas sûrs de ce qu'ils devaient faire pour être autorisés à rester. La situation pourrait poser de graves problèmes dans le domaine des soins de santé, car de nombreuses personnes originaires de pays de l'UE travaillent dans ce secteur au Royaume-Uni. "Certains citoyens de l'EU peuvent ne pas vouloir rester au Royaume-Uni. C'est pourquoi ils peuvent désormais bénéficier d'une aide dans le cadre du programme de retour volontaire", a indiqué un porte-parole du gouvernement au Guardian. (Belga)