Liège-Bastogne-Liège, troisième Monument de la saison cycliste 2020, a débuté dimanche. Sans le tenant du titre Jakob Fuglsang, car aligné sur le Giro, 175 ont pris le départ. Le départ à Liège a eu lieu dans des conditions sèches et une température de 11 degrés, mais les coureurs devront rouler sur un revêtement humide après les averses matinales. La pluie est prévue sur la route. Outre les 11 ascensions, le temps jouera aussi son rôle lors des 257 km de course. Les deux premiers du Tour de France, Tadej Pogacar et Primoz Roglic, sont présents, mais ne figurent pas parmi les grands favoris. Ce rôle est dévolu au champion du monde Julian Alaphilippe et au vainqueur de la Flèche Wallonne Marc Hirschi. "Mercredi, je me sentais très bien", a confié le Suisse avant le départ. "Mais c'est un autre parcours. J'espère à nouveau lutter pour la victoire, mais je me rends compte que ce ne sera pas une tâche facile et le temps ne rendra pas cela évident." C'est ce que pense aussi Greg Van Avermaet. "J'espère que les conditions seront meilleures qu'attendues et qu'il pleuvra moins que prévu. Nous sommes ici pour courir, en avril nous avons aussi déjà eu de mauvais temps ici. Il y a aussi un vent assez fort et dans le final, le vent sera dans le dos, il faut donc en tenir compte. Il pourrait s'agir d'une course rapide. Gagner ne sera pas facile, surtout avec la Roche-aux Faucons dans le final. C'est une ascension pour des gars comme Alaphilippe, mais j'espère disputer une belle course et participer à la finale." (Belga)