Derrière Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), nouveau champion de Belgique, les Deceuninck-Quick Step ont du se contenter des places d'honneur sur le podium des championnats de Belgique mardi à Anzegem. Dans le sprint des échappés derrière De Bondt, Iljo Keisse a pris la 2e place. Victime d'une chute au plus mauvais moment, à 8km du but, laissant la porte ouverte au nouveau champion de Belgique, Pieter Serry s'est classé 3e. "J'ai beaucoup travaillé ces derniers mois et ma condition était très bonne. Avec un stage en altitude et le Tour de Slovaquie, je me sentais bien dans les montées et cela me donnait confiance. J'étais bien concentré, je me suis trouvé dans l'échappée avec Iljo (Keisse, ndlr)", a expliqué Pieter Serry, 31 ans, cité par sa formation. "On avait des possibilités. J'ai attaqué au sommet d'une courte montée, mais malheureusement, ma roue avant a glissé et je suis tombé dans un virage. Pas de chance. Dans la dernière côte (Tiegemberg), j'ai encore essayé une fois, mais j'avais tout le monde dans ma roue. C'était frustrant de voir que personne ne voulait rouler avec nous. Je suis déçu, surtout d'être tombé. J'étais tout près de ma toute première victoire pro". Iljo Keisse, 37 ans, abondait dans le même sens, lui qui décroche son meilleur résultat dans un championnat de Belgique. "Nous roulons toujours pour gagner et ce n'était pas différent aujourd'hui. La course était bizarre, à fond pendant 100 kilomètres avant que l'échappée se dégage. Avec le groupe d'échappés, on savait qu'on avait une chance de rester devant le peloton et ce fut le cas. A deux tours de l'arrivée, l'écart était de deux minutes. On a parlé avec Pieter pour notre stratégie dans le final, mais c'est tombé à l'eau avec sa chute. C'est dommage, mais c'est le cyclisme." (Belga)