Le Comité de concertation à l'agenda duquel la Région bruxelloise avait inscrit le dossier de la taxe kilométrique qu'elle envisage d'instaurer, après concertation notamment avec les autres entités, ne l'a finalement pas abordé vendredi, se concentrant sur la gestion de la pandémie et de ses conséquences.Comme d'autres points, celui-ci sera abordé ultérieurement. Quoi qu'il advienne, il ne s'agit dans un premier temps que d'y présenter le projet tel que mis sur la table actuellement. Les discussions techniques seront renvoyées aux Conférences interministérielles concernées, a indiqué vendredi après-midi le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort, interrogé à ce sujet. (Belga)