Les Etats-Unis demandent à saisir le pétrolier iranien immobilisé à Gibraltar

Publié le à GIBRALTAR (GBR)

Les Etats-Unis ont demandé au nom de l'entraide judiciaire aux autorités de Gibraltar de saisir le pétrolier iranien qu'elles retiennent depuis un mois alors qu'elles s'apprêtaient à le laisser partir, a annoncé jeudi le ministère public à Gibraltar. L'avocat Joseph Triay, représentant le ministère public, n'a pas explicité devant la Cour suprême du territoire britannique sur quoi se fondait la demande du ministère américain de la Justice. La Cour, qui devait décider de prolonger ou pas l'immobilisation du pétrolier Grace 1, soupçonné de transporter du pétrole vers la Syrie en violation d'un embargo européen, a reporté la séance à 16H00 (14H00 GMT). Sans cette demande, reçue à 01H30 (23H30 GMT mercredi), "le navire serait reparti", a déclaré le président de la Cour, le juge Anthony Dudley. Entretemps, le capitaine et les trois officiers du Grace 1, qui étaient en liberté sous caution, ont été formellement libérés, a annoncé un porte-parole du gouvernement de Gibraltar. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.