La commission Santé de la Chambre a approuvé mardi la proposition de loi du PS qui prévoit l'application du tiers payant lorsqu'une femme se rend à la pharmacie pour se procurer une pilule du lendemain. "Nous levons ainsi tous les freins financiers pour accéder à la contraception d'urgence", a souligné la députée Eliane Tillieux. En 2019, la gratuité de la contraception d'urgence avait déjà été étendue à toutes les femmes quel que soit leur âge. Un nouveau pas est franchi puisqu'à l'avenir les femmes ne devront plus avancer le montant avant le remboursement par la mutuelle. Selon une étude Solidaris, de plus en plus de femmes de 14 à 55 ans disent avoir recours à la pilule du lendemain. Entre 2010 et 2017, la part est passée de 22 à 32 %. De plus, 44,5% des femmes de 21 à 30 ans disent avoir eu recours à la pilule du lendemain. (Belga)