Les assureurs ne soutiennent pas suffisamment les indépendants alors que beaucoup doivent fermer leurs portes en raison de la crise sanitaire, déplore mercredi le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI). L'organisation plaide pour des réductions de prime proportionnelles à la durée de fermeture.Pour le SNI, ces réductions doivent être systématiques et égales dans toutes les compagnies. "Le principe de proportionnalité du paiement des primes doit être acquis car ce n'est que logique et de bon sens", poursuit l'organisation. "Il n'est pas normal de devoir payer une prime complète de responsabilité professionnelle ou accident du travail quand des salariés ont été en chômage technique pendant plusieurs mois." Le SNI ajoute avoir interpellé l'autorité de contrôle, la FSMA, pour qu'elle intervienne dans ce dossier. Selon le syndicat, moins de 30% des indépendants qui ont contacté leur compagnie ont obtenu une réduction de primes et plus de 90% des entrepreneurs n'ont pas reçu de proposition de geste commercial malgré la période économique difficile. Un quart des indépendants ont pourtant déjà des difficultés à honorer le paiement des primes d'assurances, souligne le SNI. (Belga)