Les quatre ministres en charge de la Sécurité routière ont adressé une lettre au Premier ministre Alexander De Croo pour que la question des auto-écoles et des centres d'examens figure au menu du prochain Comité de concertation, rapportent les titres Sudpresse jeudi.La ministre wallonne chargée de la Sécurité routière, Valérie De Bue, juge inacceptable la manière dont le fédéral laisse les régions dans le flou. "Le Comité de concertation a eu lieu vendredi et cinq jours plus tard nous sommes toujours dans l'attente de réponses du fédéral à une série de questions concernant les centres d'examens et les auto-écoles. Nous ne pouvons pas informer le secteur et les citoyens. C'est inacceptable", juge la ministre Avec ses homologues régionaux de Bruxelles et de Flandre et du ministre fédéral de la Mobilité, elle a envoyé une lettre au Premier ministre Alexander De Croo pour que la question des auto-écoles et des centres d'examens figure au menu du prochain Comité. (Belga)