Les Guides catholiques de Belgique (GCB) se disent soulagées vendredi matin de pouvoir maintenir les réunions des mouvements de jeunesse et se réjouissent d'avoir "toujours la confiance" du gouvernement en leurs protocoles sanitaires. Les Scouts, de leur côté, indiquent "analyser les mesures" et récolter des informations supplémentaires "en ce qui concerne les activités pour les adultes, car ce point n'a pas été évoqué". Le Comité de concertation a édicté une série de nouvelles règles pour différents secteurs vendredi matin, dont celui de la jeunesse, valables jusqu'au 19 novembre. Dès à présent, les réunions des mouvements de jeunesse peuvent se poursuivre mais uniquement à l'extérieur pour les plus de 12 ans. Pour les animés âgés de moins de 12 ans, les activités en extérieur sont recommandées mais pas obligatoires. Autre changement: les camps, comprenant des nuitées. Ceux-ci peuvent se poursuivre pour les moins de 12 ans, ainsi que pour les animés entre 12 et 14 ans si quatre nuitées sont prévues. Au-delà de 14 ans, les camps résidentiels sont interdits. "Nous comprenons les règles, qui se basent sur des avis d'experts auxquels nous nous plions à 100%", a réagi auprès de Belga un porte-parole des GCB. Concernant l'obligation d'activités en extérieur, les Guides soulignent que "cela colle à la réalité de ce que l'on vit, la majorité de nos activités se déroulent dehors, dans les bois... Pour les activités qui étaient prévues à l'intérieur, on compte sur nos animateurs pour s'adapter". Les Scouts signalent que "cela pourrait occasionner quelques difficultés en fonction des intempéries, mais nous faisons confiance à nos groupes pour adapter leur programme d'activités si nécessaire". Les Scouts se disent également en attente d'éclaircissements, notamment sur l'organisation des formations des animateurs, car les activités pour les adultes n'ont pas été abordées lors de la conférence de presse du Comité de concertation. Une rencontre est prévue avec la ministre francophone de la Jeunesse Valérie Glatigny ce vendredi en fin d'après-midi pour "une présentation précise du protocole en vigueur", indiquent les Scouts. Les mouvements de jeunesse avaient déjà pris des mesures pour ce week-end, par précaution, demandant à leurs membres d'annuler les week-ends avec nuitée et de ne maintenir que des réunions "normales". (Belga)