Les notaires proposent un nouvel outil à destination des citoyens: un coffre-fort numérique gratuit baptisé Izimi "pour stocker les documents personnels importants", annoncent-ils samedi. Il s'agit d'une nouvelle étape vers la digitalisation des professions juridiques."Izimi est avant tout un coffre-fort digital personnel où chaque citoyen peut stocker ses documents importants de manière centralisée : passeports, diplômes, documents concernant l'achat d'un bien immobilier, acte de crédit, contrat d'assurance de la maison,...", précise notaire.be soutenu par la Fédération du notariat belge (Fednot). La plateforme a été conçue pour être "la plus facile et agréable à utiliser", avec des suggestions de modèles de classement. La discrétion est également assurée. "Les documents enregistrés ne sont transmis à personne, pas même aux autorités ou à d'autres entreprises. Les données personnelles des citoyens ne sont donc pas utilisées pour du ciblage publicitaire non-désiré". Les citoyens pourront, dans le futur, être alertés via Izimi de tous les changements législatifs importants qui les concernent, avancent encore les notaires. Dernier point à souligner, "après un décès, les héritiers ne devront plus chercher tous les papiers importants. Ils n'auront plus besoin de fouiller dans tous les tiroirs pour savoir ce que possédait exactement le défunt". Grâce à Izimi, "le notaire peut veiller à ce que le contenu du coffre-fort soit transmis aux héritiers après le décès, sauf décision contraire du détenteur du coffre-fort". Le projet sera pleinement accessible à partir de début 2021 via un site web et une application pour smartphone. Mais ceux qui le souhaitent peuvent déjà créer un coffre-fort via www.izimi.be et télécharger/partager des documents dans Izimi avec leur famille et/ou leurs amis. (Belga)