Le nombre de nuitées passées dans des hébergements touristiques en Belgique a chuté de 52% l'année dernière par rapport à 2019, indique vendredi l'office de statistique Statbel. La désaffection des clients étrangers était particulièrement marquée avec une baisse de 69%, contre 36% pour les Belges.Le secteur a été fortement touché par la pandémie de coronavirus. Au total, quelque 20,2 millions de nuitées ont été enregistrées dans des hébergements touristiques belges en 2020, contre plus de 42,5 l'année précédente. Selon les statistiques de Statbel, les hôtels ont particulièrement souffert de la crise avec une baisse de fréquentation de 63%, devant les villages de vacances (-57%), les auberges de jeunesse (-54%) et les chambres d'hôtes (-47%). Les nuitées sur les terrains de camping ont par ailleurs diminué de 27%. L'année dernière, moins d'une nuitée sur trois était attribuée à un résident étranger, contre une sur deux en 2019. Statbel rappelle que tous les hébergements sauf les hôtels (pour des nuitées à des fins non touristiques) ont été fermés à partir du 18 mars l'année dernière. Ils ont ensuite pu rouvrir le 8 juin mais les parcs de vacances et les campings ont à nouveau dû fermer du 3 novembre au 7 février. (Belga)