Les parquets correctionnels ont déjà ouvert depuis le début des mesures de lutte contre le coronavirus un peu plus de 144.000 dossiers "corona", dont 127.000 concernaient des adultes, 16.000 des mineurs et environ 1.000 relevaient de l'auditorat du travail, a indiqué mardi le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer. "Le traitement de ces dossiers a été considéré comme une priorité."Sur les 127.000 impliquant des adultes, deux tiers, soit environ 80.000 dossiers, ont été clôturés. Pour 40.000 de ces dossiers, une transaction a été payée et l'action publique est éteinte. Un peu plus de 20.000 ont été classés sans suite essentiellement car l'infraction n'était pas suffisamment établie. Enfin, environ 8.000 affaires ont été prises en charge par des tribunaux de police et un certain nombre de dossiers ont été transmis aux communes dans le cadre des Sanctions administratives communales (SAC). Cela représente un peu plus de 20% de dossiers supplémentaires à traiter pour les parquets correctionnels, qui voient chaque année arriver en moyenne 600.000 dossiers, souligne Christian De Valkeneer. (Belga)