Les Pays-Bas ont été le dernier pays de l'Union européenne à lancer mercredi la campagne de vaccination de sa population contre le coronavirus. Une employée d'une maison de repos et de soins de Veghel, dans la province du Brabant septentrional, a reçu à 39 ans la première injection du royaume.Les travailleurs des soins de santé et de petites structures d'accueil, par exemple à destination des personnes handicapées, seront les premiers à être vaccinés. Les centres de vaccination du pays devraient être opérationnels la semaine prochaine. Actuellement, seul le vaccin mis au point par Pfizer/BioNTech est autorisé sur le marché UE, qui implique qu'une seconde injection soit administrée après trois semaines. Une décision concernant le produit de Moderna est attendue sou peu au niveau européen. Le gouvernement néerlandais a avancé de plusieurs jours le lancement de sa campagne de vaccination, après avoir été sévèrement critiqué pour sa lenteur. Le Premier ministre Mark Rutte a reconnu que des erreurs avaient été commises et que les autorités auraient dû être mieux préparées à cette campagne de vaccination massive. Ainsi, quelque 280.000 doses disponibles du vaccin Pfizer/BioNTech n'ont pas directement été utilisées dans l'est du pays. En Belgique, la campagne de vaccination a officiellement débuté mardi après deux séries de tests fin décembre. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a promis mardi d'accélérer la vaccination contre la Covid-19 dès la semaine prochaine. (Belga)