Les prix dans les supermarchés ont augmenté de 6,6% par rapport à la période avant la crise du coronavirus, affirme vendredi Test-Achats. L'organisation de consommateurs a constaté les principales hausses chez Carrefour et Colruyt, qui reste malgré tout l'enseigne meilleur marché. Test-Achats a comparé le prix d'un panier de produits pendant la crise avec celui en date du 1er mars. Les tarifs ont le plus augmenté dans les hypermarchés Carrefour (+5%), au service Collect&Go de Colruyt (+5%) et chez Colruyt-même (+6,6%). Les prix sont par contre restés stables chez Aldi, Intermarché et Match. L'interdiction des promotions et des rabais, qui a depuis été levée, a joué un rôle prépondérant dans ce phénomène. Un problème supplémentaire pour le consommateur, selon l'organisation de consommateurs, est que la version la moins chère d'un produit, par exemple la marque propre, n'est parfois pas disponible. Si les prix ont le plus augmenté chez Colruyt, cette enseigne reste toutefois la moins chère du moment, d'après Test-Achats. "Le fait que Delhaize ait annoncé une remise générale de 5% n'y change rien." (Belga)