Les Israéliens retourneront aux urnes mardi pour les quatrièmes élections législatives en moins de deux ans. Selon les sondages, la formation du gouvernement s'annonce une fois de plus ardue.Le parti du Premier ministre Netanyahu, la droite conservatrice du Likoud, serait la première force, selon des sondages publiés vendredi. Mais son avance ne lui serait pas suffisante pour former une coalition avec les autres partis de droite. Le camp opposé à "Bibi" aura également du mal à atteindre le majorité au Parlement, pour laquelle 61 sièges sont nécessaires. Si les sondages se confirment, la situation politique sera dans une nouvelle impasse, faisant craindre à certains de nouvelles élections à l'été. L'alliance entre Netanyahu et son rival Gantz, formée sous la pression de la pandémie, a pris fin en décembre. (Belga)