Le front commun syndical organisera une journée d'actions dans les entreprises le 12 février, annonce la FGTB sur son site web. Les syndicats estiment qu'une marge salariale de 0,4% pour les deux prochaines années est risible.Cette journée d'actions pourra prendre la forme d'arrêts de travail ou de réunions du personnel par exemple. Les syndicats revendiquent notamment une marge salariale indicative, un salaire minimum à 14 euros de l'heure ou 2.300 euros par mois, ainsi qu'une amélioration des régimes de fin de carrière. (Belga)