Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) met en garde contre une forte augmentation de faux messages concernant le coronavirus, diffusés en ligne et par SMS, à propos desquels il a reçu 4.811 signalements depuis le 13 février. Il relance donc lundi sa campagne de sensibilisation. Les faux messages diffusent des offres pour des masques de protection, des gels hydroalcooliques et d'autres produits. Ils dirigent aussi vers de faux sites d'information ou de fausses collectes de fonds prétendument destinées aux victimes du virus. Leur objectif est en réalité d'extorquer des informations personnelles, des données bancaires voire de contaminer un ordinateur. L'entreprise de sécurité Check Point dénombre quant à elle 93 sites internet malveillants ayant trait au covid-19 et compte plus de 2.200 sites suspects, soit près d'un sur sept par rapport au total de 16.000 sites en lien avec la maladie enregistrés depuis janvier. "Tant que le coronavirus fera la une de l'actualité, les cybercriminels continueront à l'exploiter pour escroquer les gens", explique le CCB. Le centre invite à rester vigilant face à un message concernant le coronavirus et à réfléchir avant de cliquer sur une pièce jointe ou un lien, même dans un SMS. Il déconseille aussi d'acheter des masques sur des sites suspects. Pour signaler une tentative de hameçonnage, les usagers peuvent envoyer un e-mail à l'adresse suspect@safeonweb.be. (Belga)