Le chancelier autrichien a livré un message d'unité nationale, mardi, après l'attaque à Vienne par un sympathisant de l'Etat islamique la veille au soir. "Nous n'autoriserons jamais cette haine à gagner du terrain", a déclaré Sebastian Kurz lors d'un discours diffusé à la télévision. "Nous devons être conscients que ce n'est pas un conflit entre les chrétiens et les musulmans, ou entre les Autrichiens et les migrants", a-t-il ajouté. "Notre ennemi - le terrorisme islamiste - ne veut pas seulement semer des morts et la douleur, il veut diviser notre société", a poursuivi le chancelier, jurant que l'Autriche défendrait sa démocratie, ses droits fondamentaux et son mode de vie. (Belga)